Partir à l’étranger en cotutelle de thèse

La cotutelle de thèse est un dispositif s’adressant aux étudiants qui prévoient d’effectuer leurs travaux dans deux établissements de pays différents, encadrés par un enseignant chercheur de chaque établissement. Pour qu’une cotutelle puisse être validée, il est nécessaire que l’étudiant ne passe pas moins de 12 mois dans l’un des deux établissements, sur les trois années de thèse.

La cotutelle fait l’objet d’une convention entre les deux universités, à initier dès le Master 2, ou au début de la 1ère année de thèse. Il est important de noter que l’autorisation à effectuer sa thèse en cotutelle n’implique pas la prise en charge par l’Université Paul-Valéry des mobilités liées à la cotutelle : il revient au doctorant de trouver les supports financiers adéquats auprès de ses laboratoires d’accueil, de fondations, ou d’agences de financement européennes ou intergouvernementales par exemple (le programme Erasmus+ soutient la mobilités aux niveaux LMD).

Les démarches administratives diffèrent selon que l’inscription en doctorat est effectuée d’abord à l’Université Paul-Valéry Montpellier ou dans l’université partenaire.

Le détail de la procédure des cotutelles est disponible sur le site web de la Direction de la Recherche et des Études Doctorales (DRED).

Les commentaires sont fermés.