FAQ BCI – Conventions Québec

Quelles sont les conditions à remplir pour pouvoir partir ?
Pour partir, il ne faut pas être en AJAC (Ajourné autorisé à continuer, cela signifie que vous n’avez validé qu’un semestre sur les deux), ni en double cursus (un seul diplôme ne peut être validé). Il faut avoir validé ses cours de l’année en cours pour pouvoir partir. Les étudiants qui étudient à l’annexe de Béziers peuvent postuler s’ils ont le moyen de se déplacer souvent à Paul-Valéry. Il faut être inscrit à Paul-Valéry l’année de la candidature et de la mobilité. Il faut aussi pouvoir se déplacer pour les réunions, pour rencontrer le coordinateur départemental, la responsable pédagogique du BCI, venir rencontrer et donner en mains-propres tous les dossiers et documents demandés par Mme Andrée Meyers.

Que dois-je faire avant la première réunion d’informations ?
Il faut impérativement assister à toutes les réunions d’informations. Néanmoins, en attendant la première réunion et juste après, vous devez regarder notre site des Relations Internationales (RI), si besoin vous renseigner sur le déroulement du TOEFL, ainsi que commencer à regarder les sites des universités qui pourraient vous intéresser. Vous trouverez sur le site des RI la plupart des réponses aux questions que vous vous posez. Vous devez également prendre contact avec votre coordinateur départemental et voir si une mobilité est possible dans le cadre de vos études, au niveau où vous serez l’année prochaine.

Je suis en L1, est-ce possible de partir l’an prochain ?
Non, il est impossible de partir en première année étant donné que vous n’aurez aucun relevé de notes à fournir et que le dossier de candidature et le dossier d’inscription se préparent presque 10 mois avant le départ en mobilité. Les mobilités ne sont disponibles qu’à partir de la 3ième année de Licence. En de rares exceptions, une mobilité en L2 peut se faire.

Je suis en M1 Pro, puis-je partir en M2 et dans quelle filière m’inscrire l’an prochain (Pro ou recherche) ?
Les Masters Pro ainsi que les Licences Pro ne permettent généralement pas à leurs étudiants de partir en mobilité. Il est cependant recommandé aux étudiants de se renseigner directement aux enseignants responsables de ces sections. Ces enseignants sont aussi les personnes qui pourront vous renseigner quant à votre inscription administrative et pédagogique l’année de votre mobilité.

J’aimerais faire mon Semestre 2 au Québec, est-ce possible ?
Une mobilité au semestre 2 se fait au même moment et dans les mêmes conditions qu’une mobilité à l’année. Il faut aussi, comme pour un étudiant qui fait une demande de mobilité à l’année, assister à la réunion d’information du BCI  qui a lieu généralement en novembre et suivre ensuite les démarches obligatoires d’une candidature BCI.

Je vais finir un M2, puis-je faire un doctorat en année 1, 2 ou 3 au Québec ?
Nous n’avons jamais envoyé d’étudiants du 3e cycle avec le programme BCI. Toutefois, il est dit ceci sur le site officiel de ce programme : « les participants aux programmes d’échanges de la CREPUQ s’inscrivent à des cours offerts par l’établissement d’accueil » mais aussi que : «l’encadrement d’activités de recherche ou de stages ne sera pas assuré par l’établissement d’accueil, mais par l’établissement d’attache ». Aucun stage ni exercice de recherche autre que les cours ne seront offerts par le BCI. http://echanges-etudiants.crepuq.qc.ca/

Est-ce que je peux partir en stage ?
Le bureau 207 ne s’occupe pas des stages. Nos programmes d’échange ne concernent que les mobilités étudiantes pour suivre des cours. Il faut contacter Monsieur Rahmane Amara au bureau 208B pour ce qui concerne les stages et consulter cette page.

Puis-je candidater plusieurs années de suite, si je suis accepté(e) ou si j’échoue ?
Vous pouvez candidater à nouveau si votre première demande a été refusée. Un étudiant qui est déjà parti par la BCI peut refaire une demande mais cet étudiant ne sera pas prioritaire lors de notre sélection.

LE COÛT DE LA MOBILITÉ
a) Qu’est-ce qui est compris dans ce que je paye ?
Les frais de scolarité sont compris dans votre inscription, donc vous n’aurez pas à payer en plus pour vos cours dans votre université d’accueil.

b) Quelles sont les dépenses qui restent à ma charge ?
Les frais de voyage et de séjour restent à votre charge c’est-à-dire la nourriture, le logement, les livres, les sorties etc.

Comment se déroule le processus de candidature ?
Après la première réunion d’informations, vous pourrez venir chercher, début décembre, au bureau 207 votre code d’accès pour la candidature en ligne BCI  ainsi que votre dossier de candidature UPVM. Vous devrez alors monter votre dossier, et suivre toutes les procédures en temps et en heure. Après votre sélection par notre université, vous pourrez commencer à faire votre dossier d’inscription de l’UPVM sans attendre la décision de l’université québécoise afin de prendre de l’avance.
Attention : ce dossier ne sera utilisé que si vous êtes accepté(e) par l’université québécoise.

Quel est le rôle de mon coordinateur départemental ?
Votre coordinateur départemental vous suit tout au long de votre mobilité. Il vous aide à monter votre Learning Agreement (pour le Learning Agreement, voir question n°10c), vous oriente dans le choix des cours et donne son accord. Il doit toujours être prévenu de tout changement ou modification dans vos cours et doit les valider. Le coordinateur a également la responsabilité du transfert de vos notes à votre retour.

LE TOEFL :

a) Est-ce que le bureau 207 s’occupe du test de TOEFL ?
Le bureau 207 ne s’occupe ni de faire passer les tests du TOEFL ni de faire votre inscription pour le test (http://www.ets.org/toefl). Cette démarche vous revient entièrement. Merci de préciser, lors de votre inscription au TOEFL, le code de notre université (7269), cela afin que nous recevions directement vos résultats au bureau.

b) Y a-t-il un niveau de langue requis ?
Tout le monde peut passer le TOEFL, cependant, un entraînement est vivement conseillé. L’examen dure 4 heures et couvre plusieurs types d’exercices, il faut donc s’y préparer. Les universités québécoises demandent un score de TOEFL de 90/120.

c) Est-il nécessaire de passer le TOEFL ?
Oui si vous comptez candidater dans une université québécoise anglophone.

d) Où passer le TOEFL ?
Le TOEFL peut se passer dans plusieurs villes françaises, parmi lesquelles Montpellier. Le test se passe alors à la salle BN4 (derrière la bibliothèque universitaire).

e) Y a-t-il des délais à respecter ?
Oui ! Votre résultat du TOEFL doit obligatoirement être intégré dans votre dossier de candidature de l’UPVM que vous devez rendre au bureau 207 au plus tard le vendredi 29 janvier 2016, 16h.
Attention : cela peut prend 2 à 3 semaines pour obtenir les résultats.

LES COURS :

a) Est-ce que je vais valider mes cours de l’UPVM pendant la mobilité ?
En tant qu’étudiant d’échange, c’est bien un diplôme de Paul-Valéry que vous validerez. Vous devez voir avec le bureau 207 et votre coordinateur pour être sûr que tous vos cours de l’année seront bien validés.

b) Quels sont les cours que je dois / peux suivre ?
Vous devez suivre des cours qui vous permettront de valider votre cursus de Paul-Valéry. Vos cours doivent impérativement être acceptés par votre coordinateur. Sinon, vous avez la liberté de choisir les cours qui vous intéressent, sans oublier qu’ils doivent être une réflexion de vos cours de l’UPVM et que votre coordinateur doit valider vos choix.

c) Qu’est-ce qu’un contrat d’études (Learning Agreement) ?
Le contrat d’études (Learning Agreement) établit tous les cours que vous allez suivre pendant votre mobilité. Il doit être établit de manière très précise : intitulés, codes, crédits… C’est un contrat entre vous, votre université d’origine et votre coordinateur, qui doit être établi avant de partir. Tout doit-être écrit, aucun contrat « oral » ne sera accepté.

d) Que faire si mes cours se modifient pendant la mobilité ?
Il arrive fréquemment que les cours ne soient pas exactement les mêmes que ceux choisis avant de partir. Vous pouvez en changer si l’université d’accueil vous le permet mais il est primordial de tenir votre coordinateur ainsi que le bureau 207 au courant de toutes modifications, sous peine de ne pas avoir vos cours validés au retour. Votre coordinateur doit absolument accepter ces changements. Vous devez donc commencer par l’informer de tous changements éventuels.

e) Comment vont être transférées mes notes ?
A votre retour, il vous faudra communiquer votre relevé de notes à Madame Meyers, le transfert se fera avec votre coordinateur.

f) Combien de cours par semestre dois-je prendre ?
En général, et selon les cas, il vous faut prendre en moyenne 4 cours par semestre, 5 étant un maximum. Cela correspond à peu près à une douzaine d’heures de cours par semaine. Une fois encore, le choix des cours se fait toujours avec l’accord du coordinateur, selon votre filière et votre année d’étude. Pour votre coordinateur à l’UPVM, c’est le volume horaire qui doit être pris en compte, pas le nombre de cours.

g) Dois-je passer certains de mes examens à l’UPVM ?
Cela peut arriver s’il est impossible de trouver des équivalences pour certains cours. Vous devez discuter avec votre coordinateur départemental pour que les choses soient clairement établies avant votre départ. Il peut être prévu de passer l’un de vos examens à votre retour à Paul-Valéry, pour un cours de langue par exemple.

LES BOURSES :

Je suis boursier sur critères sociaux, est-ce que je garde ma bourse ?
Si vous êtes boursier l’année de votre mobilité, vous recevrez vos bourses sur critères sociaux selon votre échelon, comme si vous étiez en France. Vous ferez les démarches par vous-mêmes. Vous devrez fournir au bureau 207 votre attestation de bourse pour l’année en mobilité. Vous aurez aussi automatiquement une bourse d’Aide à la Mobilité (AMI).

Je ne suis pas boursier sur critères sociaux, est-ce que j’ai le droit à une bourse ?
Les étudiants non boursiers sur critères sociaux ne peuvent pas prétendre à la bourse AMI mais peuvent faire une demande de bourse de la Région Languedoc-Roussillon.

Bourse d’Aide à la Mobilité (AMI)
La bourse d’Aide à la Mobilité Internationale (AMI) est accordée aux étudiants bénéficiaires d’une bourse sur critères sociaux ou bénéficiaires d’une aide d’urgence annuelle. La durée du séjour de l’étudiant à l’étranger ne peut être inférieure à 2 mois ni supérieure à 9 mois consécutifs. Toutefois,si vous avez déjà bénéficié de la bourse AMI à hauteur de 9 mois, vous ne pourrez plus y prétendre. Si vous en êtes bénéficiaire l’année de votre mobilité, vous n’auriez rien à faire, sauf faire parvenir à Mme Meyers votre attestation d’inscription et votre attestation de fin de séjour dans les temps impartis.
ATTENTION : le montant des crédits alloués par le Ministère de l’Enseignement Supérieur peut changer d’une année sur l’autre.

Bourse de la Région Languedoc-Roussillon (LR)
La Région Languedoc-Roussillon octroie chaque année à l’UPVM une enveloppe afin qu’elle puisse proposer à ses étudiants une aide à la mobilité en plus des autres aides existantes. Les critères d’éligibilité seront bientôt disponibles sur le site des Relations Internationales de l’UPVM qui gèrera et versera ces aides directement aux étudiants concernés. Les étudiants doivent être inscrits pour les niveaux d’études suivants : (L3) ou Master (M1 ou M2).
Le montant de l’aide régionale est de 300 € par mois pour des séjours à l’étranger (séjours d’études ou stages) de 2 à 9 mois.
ATTENTION : le montant des crédits alloués par la Région Languedoc-Roussillon peut changer d’une année sur l’autre. Au vu du nombre de demandes étudiantes en constante augmentation, il se peut que la Commission d’attribution des bourses ne puisse répondre favorablement à votre demande.

Dois-je chercher un logement par mes propres moyens ?
Oui, vous êtes seul responsable de cette démarche.

Est-il nécessaire de contracter une assurance complémentaire?
Ce n’est pas nécessaire mais fortement recommandé. Il vous est par contre demandé de contracter une assurance rapatriement sanitaire d’urgence en France.

Quelles sont les formalités à effectuer une fois dans l’université d’accueil ?
Vous devez impérativement faire signer et tamponner votre attestation d’arrivée (attestation d’inscription) le plus rapidement possible et la transmettre à Madame Meyers. Toutes les autres formalités vous seront indiquées par l’université d’accueil.

Quelles sont les formalités à faire après mon retour ou juste avant mon retour?
Vous devrez donner à Madame Meyers votre attestation de fin de séjour qui aura été signée et tamponnée par l’université d’accueil avant votre départ. Idem pour le document de la bourse si vous avez été sélectionné. Vous devrez obligatoirement faire parvenir à Andrée Meyers votre relevé de notes québécois afin de déclencher le processus de transfert de notes.

 << Pages précédentes  Page actuelle Pages suivantes >>
1- Présentation
2- Prérequis
3- Procédures BCI
4- Contact BCI
5- FAQ

Les commentaires sont fermés.