Témoignages

Quelques témoignages d’étudiants !

Ils sont venus à Montpellier, et partagent leur expérience…

  • Les étudiants Erasmus de l’Université de l’Ouest de Timisoara, România

logo timisoaraNous vous remercions pour toute la formation, pour l’amitié, pour l’aide et la sécurité que vous nous avez constamment offertes pendant notre mobilité Erasmus + à l’Université Paul Valéry.
Nous voudrions vous transmettre notamment notre reconnaissance pour ce que vous – les Français – nous avez transmis les derniers jours à nous tous : un exemple impressionnant d’humanité, de solidarité et de dignité nationale. Dans un moment de grande souffrance, vous avez montré que la France reste debout, en défendant des valeurs humaines, sociales et civiques vitales.
La France s’est avérée de nouveau un repère non seulement pour l’Europe, mais pour le monde entier. Pour tout cela nous vous remercions et nous exprimons notre soutien en ces temps si difficiles.
Nous allons décidément défendre les mêmes valeurs auprès de vous, complètement convaincus que ces événements nous ont fait tous plus forts et plus solidaires.

  • Claire Rhoades Brown, University of Birmingham

u of birminghamMontpellier est une ville très mignone, j’adorais mon temps là! J’aimais bien l’atmosphere très amicale parmi les étudiants, et que l’université a offert plusieurs de classes appropriées à mon niveu de français, et rélévantes a mon diplôme en Angleterre, par exemple, les medias. Il était très intéressant aussi d’apprendre l’accent du sud !

 

  • Fernando Martín Pérez, Universidad de Cantabria, España

cantabriaJe suis allé à Montpellier sans vraiment savoir ce qu’il allait trouver. Résume est un espace universitaire fabuleux, encadrée dans une ville qui combine magistralement la modernité avec le patrimoine historique précieux disponible. En outre, le Pays Cathare aller à plonger dans l’histoire, Béziers, Carcassonne, Montségur… La beauté de Langued’oc rendre ces espaces urbains parmi lesquels est la ville qui abrite le campus Paul Valery. Il est un plaisir d’être dans cette ville.

  • Ayesha Rose, University of Edinburgh, Scotland

University_of_Edinburgh_logo.svgMy time in Montpellier has been, and continues to be, a scintillating combination of the delightful and the mundane; the wonderful (and endlessly discussed) Mediterranean weather providing a welcome relief from my usual Scottish habitat, twinned with the not so wonderful (and endlessly discussed) labyrinthine French bureaucratic system which has led us from hopeless tears of resignation to a kind of grim hilarity, and ending in a new acceptance of this three-hour-lunch-break, pout-and-shrug, leave-it-to-the-gods mentality, which is doing wonders for my heart rate and general well-being.
While not entirely welcoming as a city (due to the high level of slimy monsieurs roaming the streets at all hours), Montpellier has a definite charm. With winding streets that rearrange themselves every night, an array of bars that would daunt even the most determined crawler, kebab shops that think they are restaurants and a fine selection of coffee shops and cafes. This is a city to fall, if not in love with, then at least into a kind of heady lust; the unadvisable kind that leads to great adventure, self-discovery, and ends in a heartbreak that generates no end of tear-sodden poetry and fond, if blurry, memories.

Les commentaires sont fermés.